Ramadân, mois du Coran : une occasion en or de se connecter à Allah

Ramadân, le mois du Coran par excellence est venu tel un invité que l’on attendait. Il est là parmi nous, comme chaque année, et sera des nôtres pendant encore quelques jours. Chacun de nous le chérit dans son coeur en tant que musulman mais on peut se poser la question : lui donnons-nous vraiment son droit ? Que retirons-nous de ce mois béni réellement ? Ce sont des questions que nous nous posons dans cet article.

A commencer par celle-ci : comment faire de ce mois saint une occasion en or de se reconnecter à Allah grâce au Coran ?

Quels versets attestent de la descente du Coran pendant le Ramadân ?

Comme nous l’avons déjà rappelé, selon le consensus, la majorité des savants ont admis que le Coran fut descendu de la Table Gardée, préservé au septième ciel, jusqu’au ciel inférieur (le nôtre) pendant une nuit bénie du mois béni de Ramadân, la nuit du Destin. Ces différents versets en attestent et les hadiths suivants également :

« Nous l’avons certes, fait descendre pendant la nuit d’Al-Qadr. »  Sourate Qadar Verset 1

« Nous l’avons fait descendre en une nuit bénie, Nous sommes en vérité Celui Qui avertit » Sourate Dukhan Verset 3

« (Nous avons fait descendre) un Coran que Nous avons fragmenté, pour que tu le lises lentement aux gens. Et Nous l’avons fait descendre graduellement. » Sourate Isra Verset 106

« (Ces jours sont) le mois de ramadân au cours duquel le Coran a été descendu comme guide pour les gens, et preuves claires de la bonne direction et du discernement. Donc, quiconque d’entre vous est présent en ce mois, qu’il jeûne ! Et quiconque est malade ou en voyage, alors qu’il jeûne un nombre égal d’autres jours. -Allah veut pour vous la facilité, Il ne veut pas la difficulté pour vous, afin que vous en complétiez le nombre et que vous proclamiez la grandeur d’Allah pour vous avoir guidés, et afin que vous soyez reconnaissants ! Sourate 2 Verset 185

« Il a fait descendre sur toi le Livre avec la vérité, confirmant les Livres descendus avant lui. Et Il fit descendre la Thora et l’Évangile. Sourate AL Imran Verset 3

Allah, à Lui La Majesté et la Gloire, a choisi ce mois pour nous honorer de ce Livre, cette Guidée et Lumière pour tous.

En avons-nous suffisamment conscience ?

Le Coran, un dernier Message à l’humanité

Plus d’un millénaire en arrière, Le Seigneur des Mondes, en ce mois béni, s’est adressé à nous par l’intermédiaire de l’Ange Gibril (L’Archange Gabriel) et de Mohamed, paix et salut à lui. Il a offert Sa Parole à l‘humanité en guise de Guide, de Guérison, de Miséricorde et de source de Discernement jusqu’au jour du Jugement Dernier.

Une dernière fois jusqu’à la fin des temps, Allah nous a adressé la Parole et c’est ce qui est célébré en partie durant ce mois saint. Lorsque chacun de nous touche un mousshaf (copie du Coran) il ne prend pas en mains un simple livre, mais la Parole d’Allah révélée à l’humanité plus de 1400 ans auparavant. Le Ramadân, c’est plus qu’une occasion de le lire davantage lors des nuits en prières, c’est une opportunité pour revivre cette Vérité, mieux comprendre le Message divin: Allah ne s’adressera plus jamais à l’humanité après ce message coranique !

Il est notre Lien Sacré avec Lui!

Il n’y aura plus la possibilité d’être à nouveau rectifier dans nos travers, ceux de la communauté avec de nouveaux Messages, de nouveaux Commandements.

Le Coran est Sa Parole et il a été révélé afin de nous enseigner nos valeurs, nos rites et nous donner des solutions concrètes aux maux de nos coeurs et de nos vies, et ce, jusqu’au Jour de la Résurrection.

Un dernier Message descendu du ciel et révélé au sceau des prophètes pour guider l’humanité, voilà ce qu’est Le Coran !

Pendant le Ramadân, écoutons ce qu’Allah a nous dire, ce qu’Il nous demande de faire, sur quoi il nous demande de nous concentrer. Revivons-le à chaque prière nocturne et durant nos journées de jeûneurs en lecture, en prières, pour en puiser à chaque fois la Lumière dont nous avons tant besoin, La Sienne.

Lorsque nous lisons une lecture du coeur et non juste de la langue, nous découvrons à chaque fois les versets d’une manière différente, qui nous impacte personnellement. Le Coran est descendu de manière fragmentée, en différents contextes pour aider les gens dans les situations qu’ils vivaient. Ainsi devons-nous le méditer, l’analyser à la lumière des tafasir mais aussi de nos préoccupations pour en faire un compagnon de vie, et non juste une occupation durant le Ramadân.

Posons-nous les bonnes questions :

  • Ai-je compris que c’est Allah qui me parle à moi autant qu’à l’humanité
  • ai-je saisi le passage que je viens de lire ou ce que j’ai appris
  • comment faire pour que les versets sous mes yeux aient un impact réel en moi ?

Avons-nous le bon adab (comportement) pendant notre lecture pour en tirer les meilleurs bénéfices ?

  • me suis-je mis(e) à l’écart pour lire dans le calme et m’imprégner des Paroles d’Allah
  • me suis-je préparé(e) pour me mettre à lire comme l’on se met sur son trente-et-un lors d’un RDV important
  • ai-je mis la niya (l’intention) dans mon coeur de rechercher la clairvoyance à travers Sa Parole

Avons-nous les bons réflexes lors de notre lecture ou est-elle si fluide, si rapide que nous n’en saisissons pas les perles ?

  • lorsque je passe par une invocation, est-ce que je fais une pause pour lever les mains au ciel et implorer avec intensité Allah de m’exaucer (ou juste en mon coeur)
  • Lorsque je passe sur des versets sur l’Enfer est-ce que je cherche à m’en protéger
  • et lorsque je lis des passages sur le Paradis fais-je une pause pour le demander avec sincérité?

Cela paraît peut-être excessif lu comme cela, pourtant c’est l’invitation qui nous est faite en prenant le Coran entre nos mains, que ce soit notre copie en langue originale, une traduction rapprochée du Texte Intégrale, ou une application digitale. Que nous lisions pendant le Ramadân ou en dehors de celui-ci, nous tenons entre nos mains La Parole d’Allah, à Lui La Gloire et La Majesté, qui s’adresse à nous.

Le Coran est la meilleure manière que nous ayons de nous connecter à ce qu’il y a de plus précieux dans nos vies : Allah !

Allah nous appelle, nous parle, nous dit de réfléchir, de méditer, de nous interroger, de nous rappeler. Il nous exhorte à Le suivre, nous interdit le Blâmable et nous recommande le Convenable. Sa Parole est suffisante à tracer notre code de conduite, nos objectifs de vie et nous préparer pour notre Vraie Vie.

« Cette vie d’ici-bas n’est qu’amusement et jeu. La Demeure de l’au-delà est assurément la Vraie vie. S’ils savaient ! Sourate L’Araignée Verset 64

La lecture du Coran pendant le Ramadân est une invitation à entrer en profondeur en contact avec notre Créateur. Pour tous ceux qui veulent concourir aux bonnes oeuvres et se rapprocher de la Voie Droite à laquelle Allah appelle sans rien Lui associer, il est temps de se reconnecter à son Seigneur, à travers Sa Parole, Le Coran.

Objectif cette année ? Améliorer ma connexion avec Allah grâce au Coran

Avec ces quelques lignes directives pour une introspection, chacun de nous peut améliorer sa relation avec son Seigneur en changeant juste sa manière de lire le Saint Coran.

  1. Une préparation physique (se faire beau/belle pour Allah) et émotionnelle (mettre l’intention de rechercher la récompense et la Proximité d’Allah) avant la lecture nous met dans les meilleures conditions pour une lecture efficace
  2. Plus de concentration pendant la lecture pour essayer de comprendre le sens des mots, des versets
  3. Des pauses méditation-invocations au fil de la lecture pour me connecter vraiment à Allah à qui je parle, je demande en suppliant, j’implore le Pardon et espère La Miséricorde..

Plus le temps passera et plus les objectifs s’élèveront. Le but étant toujours de se rapprocher d’Allah à travers sa lecture, sa récitation, et son apprentissage de la Parole d’Allah et ressortir de sa lecture transformé(e), apaisé(e).

Le Coran fut révélé à des fins précises comme la recherche de la piété et la reconnaissance de notre Seigneur et de Ses Bienfaits sur nous. Il est certain qu’une lecture hâtive, même d’une grande quantité de versets n’aura pas les mêmes effets sur nos coeurs que la lecture d’un seul verset pratiquée avec intention sincère et un coeur en contemplation qui s’arrête pour glorifier son Seigneur.

Entre vie de famille et travail, le quotidien ne nous permet pas de toujours trouver des moments de lecture coranique silencieuse et méditation, les personnes très occupées peuvent, par exemple, privilégier une lecture nocturne, ou très tôt le matin, même si elle est faite avec peu d’unités de prières afin de viser la concentration sur les versets et leurs sens plutôt que de longs passages survolés.

Ce qui est à retenir est que le Ramadân est une occasion en or pour nous rappeler qu’Allah nous a laissé un moyen unique d’apprendre à Le connaître. A travers Sa Parole, Il a laissé à l’humanité un moyen de se connecter à Lui pour L’invoquer, connaître ce qu’Il aime et déteste et ce qui est attendu de nous.

Si seulement l’on prenait plus le temps de lire le Saint Coran.

Qu’Allah nous accorde de nous rappeler de Lui en lisant Sa Parole en ce mois béni et en dehors de lui, et nous accorde de suivre la Sunnah de notre Prophète Mohamed à lui la paix et le salut d’Allah. Que ce Ramadân nous fasse apprécier la lecture du Saint Coran, et Ses Signes, et nous fasse revivre le Message d’Allah en y trouvant les réponses à nos questions afin de comprendre le sens de notre vie, et, qu’Il nous accorde par Sa Grâce Le Paradis.

Ce article vous a plu ? Commentez, partagez, qu’Allah vous en récompense.

Commentaires