Lire la Sourate Al Kahf le vendredi : Les bienfaits

De nombreux mérites pour la récitation de la Sourate 18 Al Kahf sont rapportés dans la Tradition Prophétique. Le croyant qui récite Al Kahf se voit attribué plusieurs récompenses selon notre Prophète Bien-Aimé, paix et salut sur lui, et cela ne fait qu’accroître l’attachement du fidèle à cette pratique tirée de la Sunna.

L’importance de la Sourate Al Kahf

Cette Sourate 18, révélée majoritairement à La Mecque, tire son importance des 4 grandes histoires qu’elle contient mais surtout elle est un rappel hebdomadaire pour nos cœurs en la croyance en Un Seul Dieu :
Dis : « Je suis en fait un être humain comme vous. Ils m’a été révélé que votre Dieu est un Dieu unique ! Quiconque, donc, espère rencontrer son Seigneur, qu’il fasse de bonnes actions et qu’il n’associe dans son adoration aucun autre à son Seigneur ».
Sourate Al-Kahf (La Caverne) – Verset 110

Quand lire la Sourate Al Kahf?

Les savants s’entendent sur le fait de la lire le vendredi. Et pour comprendre à quel moment spécifique il faudrait la réciter, rappelons-nous qu’un jour en Islam est compris entre le coucher du soleil et le coucher du soleil suivant.

Le jour du vendredi est donc déterminé entre le jeudi soir à l’heure du Maghreb et le vendredi Maghreb ( au coucher du soleil ). La récitation de la Sourate Al Kahf peut donc se faire au moment de notre choix dans cet intervalle.

Quels sont ses bienfaits de la Sourate Al Kahf?

La sourate Al Kahf comme La Parole d’Allah dans son ensemble apporte une multitude d’enseignements au fidèle. Hormis les récompenses pour sa récitation, comme recommandée par le Prophète Mohamed, paix et salut sur lui, des vertus étaient rapportaient comme dans ce hadith :

Le Compagnon al-Barrâ’ Ibn ‘Azib rapporte qu’un croyant était en train de lire ce chapitre (de nuit), et il était assis tout près de son cheval lorsqu’une espèce de nuage apparu au-dessus de lui (le lecteur) et commença à s’approcher de plus en plus. Alors le cheval s’emballa et voulut fuir en forçant son attache (ce qui empêcha le croyant de continuer sa lecture. Il partit au matin voir le Prophète et lui raconta ce qui s’était passé. Le Prophète lui dit alors : « C’étaient des anges qui étaient descendus lors de la lecture du Coran. » [Bukhârî (4625), Tirmidhî (2810)].

Concrètement, quelles sont les mérites de sa récitation ?

Voici une liste de ahadiths, paroles tirées de la Tradition prophétique, qui nous donne une vue d’ensemble des mérites à réciter la sourate Al Kahf :

  • Abou Sa’îd Al-Khoudrî, qu’Allah soit satisfait de lui, a rapporté que le Messager d’Allah (que la paix et la bénédiction d’Allah soient sur lui) a dit :  » Celui qui lit la sourate « Al Kahf » (La caverne) un vendredi, une lumière l’éclairera jusqu’au vendredi suivant  » (Hadith authentique rapporté par Al-Hakim et Al-Bayhaki).
  • Abou Ad-Darda’, qu’Allah soit satisfait de lui, a rapporté que le Messager d’Allah (que la paix et la bénédiction d’Allah soient sur lui) a dit: « Celui qui retient par cœur les dix premiers versets de la sourate « Al Kahf » (La caverne) sera préservé de l’Antéchrist. » Selon une autre version : « les dix derniers versets de la même sourate » (Hadith rapporté par Mouslim).
  • Le Prophète, SallaLaho ‘alayhi wa Sallam a dit : « Quiconque récite la Sourate Al-Kahf (la caverne) le jour du Vendredi, Allah l’éclaire entre les deux vendredis. » Hadith rapporté par An-Nassaï, Al-Hakem et Al-Bayhaqi selon Abou Said al-Khoudari, qu’Allah soit satisfait d’eux, authentifié par Al-Albani
  • Le Prophète, SallaLaho ‘alayhi wa Sallam a dit : « Quiconque récite la Sourate Al-Kahf, lui sera donné le Jour de la Résurrection une lumière qui s’étend de sa place jusqu’à la Mecque, et quiconque récite les dix derniers versets de cette Sourate sera épargné, lors de la sortie de l’antéchrist, de son épreuve… » Hadith rapporté par At-Tabarani et authentifié par Al-Albani

Qu’Allah nous accorde de nous empresser à suivre les recommandations de notre Prophète et Messager Mohamed, paix et salut sur lui, et qu’Il nous couvre de Ses Bienfaits. Amine

Commentaires