Coran en français Sourate 68. AL-QALAM (LA PLUME)

القلم

Sourate 68 - AL-QALAM / LA PLUME en français

Sourate n°68 · AL-QALAM · 52 versets

Configuration de l'écoute
Lancer automatiquement l'écoute de la sourate suivante à la fin de l'écoute de celle-cicheck
Répéter la lecture audio de la souratecheck

telecharger mp3 telecharger pdf

Écouter chaque verset
Configuration de la lecture
Afficher les versets en arabe en dessous des versets en français.checkcheck
Afficher les versets en phonétique en dessous des versets en français.checkcheck
Taille du texte :
moins   plus
Thème :

Le saviez-vous ? Vous pouvez afficher de nombreuses fonctionnalités avancées autour de chaque verset en double-cliquant sur ceux-ci.

Au nom d'Allah le tout miséricordieux, le très miséricordieux.
2 Tu (Muhammad) n'es pas, par la grâce de ton Seigneur, un possédé.
3 Et il y aura pour toi certes, une récompense jamais interrompue.
7 C'est ton Seigneur qui connaît mieux ceux qui s'égarent de Son chemin, et Il connaît mieux ceux qui suivent la bonne voie.
9 Ils aimeraient bien que tu transiges avec eux afin qu'ils transigent avec toi.
11 grand diffamateur, grand colporteur de médisance,
12 grand empêcheur du bien, transgresseur, grand pécheur,
14 Même s'il est doté de richesses et (de nombreux) enfants.
15 Quand Nos versets lui sont récités, il dit: « Des contes d'anciens. »
17 Nous les avons éprouvés comme Nous avons éprouvé les propriétaires du verger qui avaient juré d'en faire la récolte au matin,
19 Une calamité de la part de ton Seigneur tomba dessus pendant qu'ils dormaient,
20 et le matin, ce fut comme si tout avait été rasé.
21 Le [lendemain] matin, ils s'appelèrent les uns les autres:
22 « Partez tôt à votre champ si vous voulez le récolter. »
23 Ils allèrent donc, tout en parlant entre eux à voix basse:
24 « Ne laissez aucun pauvre y entrer aujourd'hui. »
25 Ils partirent de bonne heure décidés à user d'avarice [envers les pauvres], convaincus que cela était en leur pouvoir.
26 Puis, quand ils le virent [le jardin], ils dirent: « Vraiment, nous avons perdu notre chemin.
28 Le plus juste d'entre eux dit: « Ne vous avais-je pas dit: si seulement vous aviez rendu gloire à Allah ! »
29 Ils dirent: « Gloire à notre Seigneur ! Oui, nous avons été des injustes. »
30 Puis ils s'adressèrent les uns aux autres, se faisant des reproches.
31 Ils dirent: « Malheur à nous ! Nous avons été des rebelles.
32 Nous souhaitons que notre Seigneur nous le remplace par quelque chose de meilleur. Nous désirons nous rapprocher de notre Seigneur. »
33 Tel fut le châtiment; et le châtiment de l'au-delà est plus grand encore, si seulement ils savaient !
34 Les pieux auront auprès de leur Seigneur les Jardins du délice.
35 Traiterons-Nous les soumis [à Allah] à la manière des criminels ?
37 Ou bien avez-vous un Livre dans lequel vous apprenez
38 qu'en vérité vous obtiendrez tout ce que vous désirez ?
39 Ou bien est-ce que vous avez obtenu de Nous des serments valables jusqu'au Jour de la Résurrection, Nous engageant à vous donner ce que vous décidez ?
41 Ou encore, est-ce qu'ils ont des associés ? Eh bien, qu'ils fassent venir leurs associés s'ils sont véridiques !
42 Le jour où ils affronteront les horreurs [du Jugement] et où ils seront appelés à la Prosternation mais ils ne le pourront pas.
43 Leurs regards seront abaissés, et l'avilissement les couvrira. Or, ils étaient appelés à la Prosternation au temps où ils étaient sains et saufs !
44 Laisse-Moi donc avec quiconque traite de mensonge ce discours; Nous allons les mener graduellement par où ils ne savent pas !
45 Et Je leur accorde un délai, car Mon stratagème est sûr !
46 Ou bien est-ce que tu leur demandes un salaire, les accablant ainsi d'une lourde dette ?
47 Ou savent-ils l'Inconnaissable et c'est de là qu'ils écrivent [leurs mensonges] ?
48 Endure avec patience la sentence de ton Seigneur, et ne sois pas comme l'homme au Poisson [Yunus (Jonas)] qui appela (Allah) dans sa grande angoisse.
49 Si un bienfait de son Seigneur ne l'avait pas atteint, il aurait été rejeté honni sur une terre déserte,
50 Puis son Seigneur l'élut et le désigna au nombre des gens de bien.
51 Peu s'en faut que ceux qui mécroient ne te transpercent par leurs regards, quand ils entendent le Coran, ils disent: « Il est certes fou ! »